L'entaille en tête de bélier

Cette entaille a comme caractéristique d'avoir quatre facettes appelées joues, ce qui évite les recourbes et les décrochements. Cette technique est celle qu'on utilise le plus souvent.

L'entaille en tête de chien

C'est l'entaille que le débutant va pratiquer en premier dans le métier pour bâtir de petites maisons avec des rondins de diamètre peu élevé de préférence sinon il risque d'y avoir des recourbes. Mais nous l'utilisons principalement au niveau des pignons pour les pannes.

L'entaille au carré

L'entaille au carré est plutôt utilisée pour les pannes et les solives. Cette entaille ne se voit nullement de l'extérieur.

L'entaille en
queue-d'aronde

L'entaille en queue-d'aronde évite les débords vers l'extérieur, donc reste cachée et à l'abri de la pluie. On l'utilise principalement pour les solives.

Les outils du fustier

Le compas-traceur à niveaux

C'est l'outil de base du fustier. Il est utilisé pour reporter la forme du rondin inférieur sur le rondin supérieur, c'est grâce au compas que l'on peut ajuster les fûts avec précision.

La tronçonneuse

C'est le deuxième outil de base du fustier. Elle sert à creuser les entailles, les gorges ou encore à découper les pignons car utilisée avec soins, elle permet une grande précision.
Il y a 2 types de tronçonneuses :
    - une pour couper les gorges, avec une chaine carrée,
    - une pour découper les entailles, avec une chaine demi-ronde.

Le tourne-bille

Cet outil indispensable pour le fustier, sert a tourner les rondins sur eûx-mêmes.

La gouge

Elle sert à entailler la ligne tracée avec le compas, afin d'éviter les éclats fait par la tronçonneuse et obtenir ainsi une entaille propre.

L'écorçoir

C'est l'outil qui se glisse entre l'écorce et le bois afin d'ôter celle-ci.

La bisägue

Elle est utilisée à la fin, lorsque la gorge est découpée pour éliminer le reste de bois qui pourrait venir toucher le rondin inferieur. Mais on peut aussi l'utiliser pour positionner un rondin correctement.

La masse

Elle servira à taper sur les têtes attachée avec des sangles pour pouvoir encastrer parfaitement le rondin.

Le mètre

Permettant de mesurer les rondins, le diamètre de ceux-ci, l'écart existant entre deux fûts à entailler et aussi à implanter la maison avec précision.

Les serres-joints

Ils servent de support aux rondins courts. On y soude 2 barres en fer pour prolonger les mors de serrage afin de faciliter l'ajustage des bois.

Les clameaux

Ils servent à maintenir deux bois posés l'un sur l'autre.

La grue

Elle sert à transporter les bois, à les mettre en place sur la maison.

La scie mobile

Elle est utilisée pour découper les rondins dans le sens de la longueur, par exemple, pour faire le premier demi-tour ceci afin que l'on ait des demis-rondins bien plats sans défaut ou encore, pour faire des solives et les différentes pannes de la toiture.
Elle peut scier des fûts de 60 cm de diamètre et de 12 m de long.

Distributeur d'eau à haute pression

On l'utilise pour laver les rondins une fois qu'ils ont été écorcés afin de les rendre propres et beaux.

La meuleuse

On l'utilise pour poncer les nœuds et lisser les joues.

Une nacelle

La nacelle nous sert à atteindre des hauteurs en toute sécurité.

Outils de menuiserie

Nous sommes aussi équipés de divers outils pour la menuiserie tels que : scie à ruban, perceuse à colonne, raboteuse, scie circulaire, toupie, mortaiseuse , tenonneuse...

Permis de construire

L'obtention du permis de construire ne pose pas de problème si le projet est bien présenté et bien argumenté. Il est important de soigner particulièrement l'étude et la présentation de son projet.

C'est pourquoi nous vous conseillons de vous référer à un architecte specialisé dans ce type de construction. Nous sommes à votre disposition pour vous orienter.

De plus, la nouvelle loi Sarkozy peut être intéressante pour ceux qui veulent s'agrandir ou se construire une nouvelle petite maison en rondins.

Log Home est membre de l’ILBA, l’International Log Builders’ Association

Informations sur le bois

Les fentes

Elles apparaissent principalement sur les bois ronds lors de leur séchage ou par temps sec. Elles peuvent aussi se trouver sous la forme de petites fissures sur tous les autres produits. Elles se referment partiellement ou en totalité en période humide ou pluvieuse. Leur présence ne compromet en rien la solidité des bois concernés.

Le grisaillement

C’est un effet qui apparait progressivement lors de l’exposition des bois (traité ou non) à l’extérieur. L’acceptation de cette teinte est une affaire de gout personnel. Certains adorent d’autres moins. Pour ces derniers, l’application d’un saturateur ou d’une lasure permettra d’en éviter l’apparition. L’apparition du grisaillement ne compromet en rien la durabilité des bois concernés.